BELCODENE

 

Sous une chaleur qui n'a cessé d'augmenter tout au long de la journée, c'est à 24 que nous sommes partis de Belcodène. Dès le départ un garde venu à notre rencontre nous prévenir d'une battue au sanglier en cours. Des sentiers à l'ombre ( les bienvenus) ont alterné avec des passages plein soleil dans des vallons dégagés. Un repas pris dans la forêt nous a permis de nous détendre et nous reposer. Deux jeunes perdrix nous ont précédés un long moment nous montrant le chemin du retour, une chaude, mais encore une bonne Journée.